Les règles à suivre pour une meilleure sécurité routière

Rédigé par Franck - - Aucun commentaire

Les stratégies de la sécurité routière sont généralement confrontées aux statistiques des décès à cause des accidents de voiture pour mesurer leur fiabilité. En 2017 la France a connu une légère baisse du nombre des morts sur la route, et ce par rapport à la courbe ascendante qui a marqué les années 2014, 2015 et 2016. Les autorités publiques ne cessent de diversifier les actions visant à améliorer la sécurité routière. Nous vous livrons à travers cet article quelques conseils simples et pratiques pour améliorer votre sécurité routière et la sécurité de vos collaborateurs si vous disposez d’une flotte d’entreprise.

Nombreuses politiques et stratégies ont été mises en place ces dernières années, par les pouvoirs publics et les acteurs de la sécurité routière, afin de prévenir les accidents de la circulation. Ces politiques s’appuient sur des études comme l’enquête TNS Sofres réalisée sur un échantillon test de 2 000 personnes de 18 ans et plus. Les résultats montrent que près de la moitié des vacanciers dorment moins la nuit qui précède leur départ en vacances. Les raisons sont variées : 23 % dorment moins pour pouvoir partir aux heures où la circulation est plus fluide, 16 % pour être sûr de ne rien oublier à cause du stress du départ, 15 % pour finir les préparatifs, même pourcentage pour ceux qui veulent éviter la chaleur, et 8 % dorment moins pour charger les bagages dans la voiture. De cet état de fait découlent des risques importants de somnolence au volant, conséquence considérée comme l’une des principales causes d’accidents sur les autoroutes.

Organiser le trajet

Pourtant, une certaine organisation avant le départ permettrait d’éviter ses béquilles et ce stress inutile avant le départ. Voici, par exemple, un mode d’organisation réaliste et simple : vérification de la voiture à J-15, consultation de l’itinéraire à J-3, bouclage des valises à J-2, et la veille du départ, dîner léger et couché tôt pour pouvoir partir de bonheur sans être fatigué. Les signes de somnolence sont nombreux ; on peut citer la difficulté à se concentrer, le picotement des yeux, les bâillements répétés, le fourmillement dans les jambes, le continuel besoin de changer de position, une certaine raideur dans la nuque ou dans le dos. Lorsque ces signes avant coureurs se présentent, à défaut de faire une pause, il vaut mieux changer de conducteur si c’est possible. Mais dans le cas contraire, plutôt que de laisser la situation aller en empirant, le plus simple reste qu’en même la petite pause repos salutaire. Mais puisque certains usagers s’obstinent à conserver des comportements non sécuritaires, les sociétés d’autoroutes s’associent à d’autres partenaires pour rappeler aux usagers qu’il est préférable de prendre la route lorsque l’on est reposé et de faire une pause dès les premiers signes de somnolence. Cet été, différentes action de préventions ont été menées afin de sensibiliser les vacanciers. Il y a des campagnes radio sur plusieurs chaines donnant des conseils pour bien préparer son voyage.

Equiper le véhicule

Même les entreprises responsables se sont mises à contribution par le biais de moyens technologiques intéressants, qui est le traceur gps. Il s’agit de suivre à la trace, au moyen de la géolocalisation, le comportement de conduite des collaborateurs de la société ; livreurs, chauffeurs, taxistes etc. ceci permet à la société de mesurer le degré du respect du code de la route, notamment la vitesse des camions et d’autres moyens de transport. Et ce n’est pas l’unique avantage de la gestion de flotte d’entreprise au biais de géolocalisation. Le suivi de carburant, l’automatisation du contrôle technique des véhicules, le pilotage automatique de la flotte, le système antivol, l’amélioration de l’efficacité opérationnelle de l’entreprise etc. sont autant d’avantages à gagner en optant pour une automatisation de la gestion de sa flotte d’entreprise.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot lieje ? :